Métamorphose

Souffle…

Couler…

Moule protecteur élastique,

En apesanteur…

( Réfugiée)

Je me diffuse dans ta pudeur;

Et pour temps ton excentricité.

Sonorités asphyxiées…

(Réfugiée)

Miroir distendu des barrières raisonnées.

Sans but,

Nie finalité.

Seulement se laisser porter…

(Réfugiée)

Immergée dans ce silence;

Libre sphère foetale.

Je suis là! accouchée de moi-même.

Naufragé du placenta tourmenté.

(Réfugiée)

Le visage liquéfié,

De mes larmes qui ruissellent,

Cliquetis…

Du goutte à goutte cristallin.

Secondes

Après

Secondes…

Souffle…

Couler…



(Respiration)

Translucide paix,

Ambiance d’éternité,

L’oiseau signe le ciel,

Virgule sur le gris.

Au dehors la lumière souffle,

Inspiration sacrée,

Expire l’ombre et la lumière,

Unité antagoniste//

L’existence s’ épand,

Un moment encore…

Dans cette pièce un jour de pluie.



Silence

Loin de tout ce qui est matériel,

Il existe un espace,

Où je me réfugie parfois.

Ici le vide ,

Le silence.

Pas besoin de mots,

Juste une vibration à fréquence égale qui sublime la sensation d’exister.

Vide de sens.

Voyage du moi dans un au delà.



Doljansky Evelyne |
le blog de Lila99 |
artgau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Doll
| lucelideco
| Artiste naïf