Silence

Loin de tout ce qui est matériel,

Il existe un espace,

Où je me réfugie parfois.

Ici le vide ,

Le silence.

Pas besoin de mots,

Juste une vibration à fréquence égale qui sublime la sensation d’exister.

Vide de sens.

Voyage du moi dans un au delà.



Radioactif humain

Aérien chaotique,

Le désert,

Cette brulure.

J’attends…

Pauvre Narcisse si fragile.

Narcisse contre Narcisse,

Zero _ Zero

Et puis,

rien_

ça y est.



L’inconscience…

L’amour meurt,

A la papille du papillon pleureur;

Vérité, bulles fermentées paralysées;

Rare le rateau perdu;

Pourri;

Pente à perte;

Le jaune railleur zigzague;

Dans la tendresse du cygne blanc râleur;

Piquant;

Velouté;

Les barrières zinc aéré perdirent le pari;

Commissures éclairées dedans.

 

 



L’écume coule de ma rue

Evanescence organique,      

Les vagues de la chaire,

M’attirent,

M’interpellent.

Plonger,

Les yeux fermés,

Aspiré par l’oxygène…

A fleur de peau;

L’éclosion du mouvement,

Explosion des nerfs,

Les membres éclatés,

Dans cet urbain divisé. 

 



Doljansky Evelyne |
le blog de Lila99 |
artgau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Doll
| lucelideco
| Artiste naïf